28 jan

Votre agence immobilière Maurepas vous conseille de visiter dans vos prix !

AdobeStock_135579439

Vous souhaitez acheter un logement à Maurepas ? Après une année 2017 record en nombre de transactions (près d’un million de ventes), grâce à des taux restés très bas et des prix de l’immobilier encore accessibles, l’année 2018 commence sereinement. C’est donc le moment d’y penser sérieusement. Toutefois, attention, ne commettez pas l’erreur que font souvent de nombreux acquéreurs en visitant des biens qui ne correspondent pas à leur budget… Votre agence immobilière de Maurepas fait le point.

La plupart des acheteurs s’imaginent, à tort, qu’ils vont forcément négocier, donc obtenir une ristourne de 10% ou 20% sur le prix de vente affiché dans l’annonce. Que font-ils ? Ils visitent des biens immobiliers qui sont hors de leur budget. Résultat, ils visitent inutilement, perdent leur temps et font perdre, par la même occasion, leur temps aux autres.

Autrefois, on pouvait négocier 10%
Il faut savoir que, depuis Internet, les  choses ont bien changé dans l’immobilier. Si avant l’avènement du web, négocier 10 % du prix de vente était monnaie courante, car les acheteurs savaient bien que les vendeurs gonflaient toujours légèrement leur prix, désormais ce n’est plus le cas. Sur les portails immobiliers, les prix affichés sont nets. La raison ? Les vendeurs collent aux prix du marché, car ils ont compris que, s’ils surestiment leur bien immobilier, ils feront fuir les acheteurs. 10 % de plus écartent 70% des acheteurs potentiels. Et c’est bien normal, depuis Internet et les portails d’annonces immobilières, tout le monde connaît bien mieux les prix et le marché. Plus personne n’accepte donc de visiter des biens immobiliers dont le prix est trop élevé et ne correspond pas à la vraie valeur du logement.
Vous souhaitez acheter un logement ? Visitez donc des biens qui correspondent à votre budget. Inutile de rêver et de vous raconter des histoires. Ce n’est pas vous rendre service…

O.D. / Bazikpress © graja

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée