23 déc

Comment décorer votre maison de Maurepas en toute sécurité ?

32©-maly-copy

Si vous venez d’acheter une maison à Maurepas, vous avez sûrement envie qu’elle soit la plus belle pour Noël… On vous comprend. Alors, si vous êtes fan des guirlandes lumineuses, voici quelques conseils pour votre maison à Maurepas afin de décorer en toute sécurité.

On se doute que les décorations de Noël faites de bougeoirs et de branches de sapin sont très inflammables, mais les guirlandes électriques qui clignotent peuvent elles aussi s’avérer dangereuses et présenter un risque de court-circuit, voire entraîner un début d’incendie. La vigilance est donc de mise. Mieux vaut privilégier les produits certifiés conformes aux normes de sécurité électrique.

Quelle guirlande pouvez-vous acheter ?
Vous devez acheter des guirlandes comportant le marquage « CE ». Ce label atteste qu’elle répond aux règles de sécurité prévues par la réglementation en vigueur. Sur Internet, il est essentiel de faire ses achats sur les sites ayant une bonne notoriété et qui offrent une sécurité maximale au niveau du paiement. Même si la qualité ne dépend pas que du prix, les prix bas ne sont pas forcément synonymes de bonnes affaires.

Évitez d’employer la même prise électrique pour plusieurs appareils
Pour les installer en toute sécurité, assurez-vous de la fiabilité du branchement. Notez que la surcharge de différents appareils sur une même prise, même multiple, n’assure pas une sécurité maximale. Mieux vaut brancher votre guirlande lumineuse individuellement sur une prise unique. Veillez aussi à éviter toute traction intempestive du câble qui pourrait le désolidariser du transformateur et provoquer un court-circuit.

Ne laissez pas les guirlandes branchées toute la journée
Comme pour tout appareillage électrique, le fonctionnement en continu n’est pas recommandé : il ne faut jamais laisser les guirlandes électriques branchées, sans surveillance, toute la journée ou toute la nuit. La chaleur des lampes ou un court‐circuit pourraient provoquer un incendie.

O.D. / Bazikpress © maly

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée